Crédit Automobile

Les Autres Acteurs de l’Automobile : les Financeurs

L’automobile est un produit de consommation nécessaire à toutes les classes sociales de la population. Pourtant, le prix d’un véhicule pouvant très largement dépasser le montant du salaire annuel du consommateur, le paiement sans financement d’une automobile n’est pas à la portée de tous. C’est à cet effet que les financeurs interviennent sous forme de location privilégiée dans les ventes aux entreprises ou bien de crédits à la consommation privilégiées dans les ventes aux particuliers.

Les crédits à la consommation sont des prêts affectés, ou crédit affecté, liés à l’achat de la voiture et servent à le financer. La principale caractéristique des prêts affectés est que vos obligations vis-à-vis de la banque ne naissent qu’à compter de la livraison du bien. Si l’achat n’a finalement pas lieu ou si le bien n’a pas été livré, le crédit est annulé d’office. Par contre, la destination de l’argent prêté ne peut pas être modifiée et les fonds ne peuvent donc pas servir à autre chose que ce que prévoit l’acte. Souvent le bien concerné est pris en garantie et la durée du prêt est inférieure à la durée de vie prévisible du bien.

Les acheteurs de voitures, neuves ou d’occasion, ont recours à un financement s’ils ne peuvent ou ne veulent pas acheter comptant.

Trois possibilités de financement s’offrent à eux:

  • Le crédit automobile affecté ou crédit classique ; il est accordé par des sociétés financières, filiales des constructeurs et des importateurs, ou par des sociétés financières indépendantes des constructeurs, mais filiales de groupes financiers ou bancaires;
  • la Location avec Option d’Achat (LOA) ou leasing ; le bénéficiaire de cette formule dispose d’une voiture et paie un loyer pendant la période du bail qui peut aller jusqu’à quatre-vingt-quatre mois, soit sept ans; il peut lever l’option d’achat en cours de bail ou à son terme;
  • les prêts personnels ou bancaires : Des résultats provenant de sources diverses (associations professionnelles, statistiques d’immatriculations, enquêtes…) permettent d’estimer l’utilisation du crédit par les ménages achetant une voiture neuve.

Entre 2003 et 2007, le recours aux crédits des ménages résidents en France s’était particulièrement accru : en données cumulées sur 12 mois, les crédits nouveaux à la consommation (hors décou- vert) étaient passés de 38 milliards d’euros en janvier 2003 à plus de 56 milliards d’euros début 2008, soit une croissance annuelle moyenne de 8 %. Sur la même période, ceux destinés à l’habitat des ménages résidents avaient progressé de 57 à 145 milliards d’euros, soit une hausse moyenne de 20 % par an.

Cet endettement croissant avait notamment permis de compenser les moindres hausses de pouvoir d’achat mesurées par l’Insee sur l’ensemble des ménages. Après avoir baissé de 13 % en janvier 2008 et juillet 2011 en lien avec la crise financière puis économique, la production de crédits à la consommation oscille depuis entre 49 et 50 milliards d’euros. Côté crédits à l’habitat, les bas taux de crédits nominaux, qui avaient entraîné de nombreuses renégociations de crédits, ont eu pour conséquence un nouveau niveau record de production à 177 milliards d’euros en mai 2011. Le recul observé depuis lors est quasiment tout aussi rapide et la production atteignait 96 milliards début 2013.

En 2012, 61 % des voitures achetées neuves par les ménages l’ont été au moyen d’un crédit (en stabilité par rapport à l’année 2011). Après la période des primes à la casse, le niveau observé entre 2003 et 2008 a été retrouvé. Comme au cours des années précédentes, le crédit automobile affecté (ou crédit classique) est resté le mode de financement le plus utilisé (51 %), devant le prêt personnel (30 % des financements, en baisse de 5 points par rapport à 2011) et la location avec option d’achat (19 %).

Le crédit auto au S1 2014

Par rapport à 2007, année avant crise financière, si la part de la Location avec Option d’Achat (LOA) est restée stable, le crédit automobile affecté a gagné 5 points au détriment du prêt personnel, montrant ainsi un assagissement relatif de la concurrence des banques généralistes. Concernant les véhicules neufs utilisés par les entreprises (tant les voitures particulières que les véhicules utilitaires légers ou les véhicules industriels), l’année 2012 s’est traduite par l’arrêt du rebond entamé en 2010. La baisse enregistrée au niveau de la location longue durée a été nettement moins prégnante que sur les autres modes de financement.

Ces crédits sont souvent proposés sur le lieu de vente du bien ou du service. Le financement accordé est directement versé entre les mains du vendeur, sans passer par le compte du prêteur (contrairement à un prêt personnel classique). Ce type de prêts souvent accordé avec plus de facilité qu’un prêt personnel, comporte du coup un risque plus important pour le prêteur; le taux sera donc plus élevé, ce que permet la règlementation, dès lors que figure sur l’offre notamment la description précise du bien ou service acheté, ainsi que les coordonnées du vendeur :

Les différents modes de financement des voitures neuves par les particuliers

Ces crédits à la consommation sont mis à la disposition des consommateurs par des organismes bancaires sur le point de vente ou en agence bancaire. Et ces crédits tiennent une importance au sein des concessions automobiles car au delà de permettre au client d’acquérir le véhicule qu’il n’aurait pas pu payer avec son épargne, la vente du crédit est devenue une source de revenus non négligeables des concessionnaires.

La rémunération du crédit sur les lieux de vente représente entre 1% et plus de 3% du chiffres d’affaires annuel d’une concession avec 50% au moins des particuliers qui complètent un financement avec des produits de service.

Les clients consommateurs ne sont donc pas seulement des sources de profit immédiates mais également des sources de revenus récurrents par la vente de ces contrats de service.

Les « captives » (banque appartenant au constructeur automobile) occupent 71,83% de part de marché en termes de production financière des établissements spécialisés du crédit automobile affecté sur un marché total de 14,135 milliards d’euros en baisse de 2,99% :

Production de dossiers dans le crédit automobile`

Production financière dans le crédit automobile

Les financeurs spécialisés dans l’automobile en France à ajouter à l’ensemble des bancassureurs du marché sont donc les suivants :

Banques et Captives de l'automobile

Les acteurs de la location longue durée, quant à eux, sont les suivants :

Les acteurs de la location longue durée en France

 

email

About Jonathan Habersztrau

Fondateur du Site ControleTechniqueGratuit.com dédié à la collecte d'informations qualifiées sur l'automobile et les automobilistes à destination des professionnels des métiers de l'automobile. Expert en Marketing Digital et Vendor Relationship Management. Membre de la Fondation Internet Nouvelle Génération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *