Leads

Les leads que l’on peut tirer du CT

Le taux de prescription de Contre-Visites pour les Véhicules Particuliers s’établit à 19,05% en 2013 tandis qu’il est de 23,41% pour les véhicules utilitaires légers. En d’autres termes, près d’un véhicules sur cinq nécessitera des réparations en sortie de contrôle technique quoi qu’il arrive.

Nous ne nous intéressons pas, dans le reste du présent document aux visites complémentaires
 qui, bien que représentaient 1 469 922 Véhicules Utilitaires Légers en 2013, n’affichent qu’un taux de prescription de Contre-Visites à 0,58%.

Il en est de même pour les 111 674 véhicules soumis à réglementation spécifique qui ont été contrôlés au titre de la Visite Technique Périodique. Le taux de prescription de Contre-Visites ne s’établissant qu’à 11,64%.

Les défauts donnant lieu à contre visite les plus souvent relevés sont les suivants :

Les défauts relevés au contrôle technique

Du fait de la contrainte légale, les défauts soumis à contre visite sont bien souvent les seuls à être considérés. Bien que ceux-ci représentent effectivement les plus grand intérêts des acteurs de l’automobile, les données exploitables en sortie de contrôle technique ne se limitent pas à ces seuls défauts.

La quantité d’informations concernant les véhicules en sortie de contrôle technique est ainsi très importante. En 2013, concernant les Véhicules Particuliers, le pourcentage de Visites Techniques Périodiques présentant au moins un des défauts élémentaires de la nomenclature atteignait 86,77% et à 93,76% pour les véhicules utilitaires.

Les véhicules particuliers à l'issue de la visite technique périodique

Nombre de défauts relevés au CT

Les défauts les plus fréquemment relevés aux contrôles techniques sont les suivants :

Les défauts les plus fréquents du contrôle technique

Le défaut intitulé « Pneumatique : Usure irrégulière » apparait comme étant le défaut le plus fréquent sur les automobiles. Celui-ci se traduit souvent, en après vente, par un pneumatique à remplacer ou bien par un besoin de réglage du train roulant.

Dans le cadre du lancement de son S-Profiler, la société Fog Automotive a réalisé des campagnes de tests ayant reproduit les conditions de mesure de ces usures irrégulières. Selon ses données, 37% des véhicules avaient besoin d’un réglage de géométrie tandis que 9% des pneumatiques nécessitaient d’être remplacés.

Il en résulte que dan 44 cas sur 149, le réglage de la géométrie est vendu par le concessionnaires tandis que sur 141 pneumatiques à remplacer, les concessionnaires en vendent 119.

Les défauts intitulés «Angle de ripage avant : ripage excessif » doivent également être traités par un réglage de géométrie qui est une opération sauvegardant la longévité des pneumatiques et donc le pouvoir d’achat de l’automobiliste.

Les défauts intitulés « Moteur : Défaut d’étanchéité » et « Boite : Défaut d’étanchéité » ne sont pas des éléments pouvant servir les intérêts des acteurs de l’Après Vente. En revanche, ce sont des informations qui interessent un particulier acheteur d’un véhicule d’occasion.

Or les VO de 4 ans et plus (donc soumis à l’obligation de CT) représentent environ 70% des transactions de VO. Sur un marché de près de 5 millions d’unités, ce sont donc 3,5 millions de véhicules qui passent chaque année au contrôle technique pour être revendus. Soit près de 19% des véhicules passant au Contrôle Technique chaque année qui sont destinés à la revente. Ces informations sur l’étanchéité des éléments mécaniques peut donc être une information de premier ordre pour tous ces acheteurs potentiels :

Répartition du marché des véhicules d'occasion en France

Les défauts intitulés « Disque de frein : Usure prononcée / détérioration » désignent un besoin de changement de disque à réaliser à l’occasion du prochain remplacement de plaquettes. Ce besoin de changement de plaquettes étant notament à réaliser dès que le défaut « Plaquettes de frein : Usure prononcée / détérioration » est également signalé. Idem pour les « Flexibles de frein : déterioration mineure».

En outre, les défauts « Frein de service : Déséquilibre » doivent impérativement être traités dans les plus brefs délais car témoignent d’un gripage d’une roue (et donc d’une surconsommation) ou bien d’un défaut de freinage dangeureux pour la sécurité de l’utilisateur.

Le défaut « Demi train avant : jeu mineur sur rotule et / ou articulation » nécessite un remplacement avant le prochain contrôle technique sous peine de se voir assigner une contre visite à la prochaine échéance. Idem pour « Silencieurx d’échapement : Détérioration importante ».

Les défauts tels que « Aile : détérioration importante » servent aux carrosisiers en cas de reventes du véhicule pour en améliorer l’esthétique et la probabilité de revente.

A noter également que le kilométrage étant relevé par les contrôleurs techniques, ce dernier peut permettre de déterminer la période de révision du véhicule et proposer les services des acteurs de l’après vente au bon moment en conséquence.

Au delà de ces leads sur l’après vente, il ne faut pas oublier que chacun des automobilistes passant au contrôle technique reste un propect potentiel pour :

  • Les vendeurs de véhicules neufs : Selon les données de l’Observatoire CETELEM, la part des femmes acheteurs de VN en France s’élève à 33% tandis que les hommes représentent 67% des acheteurs. Ceux-ci sont âgés en moyenne de à 50,7 ans :

Age des acheteurs de véhicules neufs en Europe

Et ces acheteurs appartiennent à des CSP bien définies :

Immatriculation des VN par CSP

Profile de l'acheteur de VN

  • Les vendeurs de véhicules d’occasion : 80% des moins de 30 ans achètent un véhicule en VO plutot qu’en VN. Un ciblage adéquat permettrait de détecter puis de commercialiser les intentions d’achats. A noter que la reprise des VO représente 60% de l’apprvisionnement des acteurs du VO et que chaque automobiliste est donc un acheteur potentiel mais également une source d’approvisionnement.
  • Les assureurs et comparateurs d’assurance du fait de la loi Hamon qui permet désormais de résilier un contrat d’assurance à tout moment du cycle de vie du contrat ou bien à l’occasion de l’achat d’un nouveau véhicule.

 

email

About Jonathan Habersztrau

Fondateur du Site ControleTechniqueGratuit.com dédié à la collecte d'informations qualifiées sur l'automobile et les automobilistes à destination des professionnels des métiers de l'automobile. Expert en Marketing Digital et Vendor Relationship Management. Membre de la Fondation Internet Nouvelle Génération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *