Evolution du marché VO

L’évolution du marché VO

Les acteurs du marché de la vente de véhicules d’occasion (VO) sont de très différente nature bien que toujours dominés par les réseaux constructeurs (RA1 et RA2), par les MRA, mais également par les spécialistes du VO :

Répartition des points de ventes VO en France en 2011

Les spécialistes du VO sont généralement largement plus rentables (22,6% de Rés.net / Fds propres) que les concessionnaires (14 %) et également moins pénalisés par l’endettement (14% de Frais fi. / EBE) que les concessionnaires (24%).

Cependant, le BFR des spécialistes du VO est de 45 jrs contre 30 jrs pour les concessionnaires et leur taux d’endettement plus élevé 37% contre 26% diminuant de fait leur marges de manoeuvre.

Pourtant l’ensemble de ces acteurs professionnels ne s’arrogent pas la majeure partie du marché puisqu’ils font, ensemble, face à un acteur de poids dont la part de marché s’est renforcée dans les 25 dernières années : le particulier.

La distribution des VO par Canal

Toute l’ambition des professionnels est désormais de conquérir la part de marché aujourd’hui occupée par cet acteur :

Part de marché par canal

A noter que tous les départements de France ne sont pas pour autant au même niveau en terme de part de marché des professionnels dans le VO ainsi qu’en atteste la présente répartition :

Poids des Professionnels dans l'immatriculation des VO en 2013

Dans une moindre mesure par rapport au VN, les résultats enregistrés sur les dernières années sur les ventes véhicules neufs accusent de niveaux de reculs non négligeables. A la fois en termes de chiffre d’affaires :

Evolution du CA généré par la vente de VO chez les professionnels

Mais il en est également de même en termes de volumes :

Evolution du volume d'immatriculations généré par la vente de VO chez les professionnels

Et les taux de marges ne permettent pas de compenser la contraction de ces volumes. En témoigne l’opinion des professionnels sur l ‘évolution des marges dans leur activité de commerce de véhicules d’occasion :

Opinion relative à l'évolution des marges sur le VO

Le mix produit témoigne d’ailleurs du même phénomène avec, pour seul segment en croissance, le segment des véhicules les plus anciens et les plus kilométrés :

Immatriculations chez les professionnels par classe d'âge

Tous les acteurs ne font néanmoins pas tous face au même marché :

Nombre de VO immatriculés en 2013 par départements

Ce constat renforce dès lors le besoin de mettre en oeuvre un marketing local pour trouver les ménages acquerreurs.

 

email

About Jonathan Habersztrau

Fondateur du Site ControleTechniqueGratuit.com dédié à la collecte d'informations qualifiées sur l'automobile et les automobilistes à destination des professionnels des métiers de l'automobile. Expert en Marketing Digital et Vendor Relationship Management. Membre de la Fondation Internet Nouvelle Génération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *