Mailorama

Mailorama

Mailorama est un service édité par la société Rentabiliweb, installée à LEVALLOIS PERRET (92300), au 55 Rue Raspail, l’entreprise et active depuis 6 ans. Cette société à responsabilité limitée unipersonnelle a vu le jour le 22 novembre 2007, suite à son immatriculation à Nanterre, sous le numéro d’enregistrement 501 046 882 et cette société est spécialisée dans le secteur d’activité de la vente à distance sur catalogue spécialisé. A ce jour, le capital social de l’entreprise RENTABILIWEB MARKETING est de 1 314 808,00 euros. M. Thibaut FAURES FUSTEL DE COULANGES, né en 1974, en sa qualité de gérant non associé, est dirigeant de l’entreprise RENTABILIWEB MARKETING.

Capture d’écran 2015-08-14 à 11.43.45

Rentabiliweb se réclame d’une expertise dans les solutions de fidélisation et de Marketing Direct. Fondé sur la technique de l’e-mailing dédié, Mailorama.fr offre aux annonceurs un programme de marketing direct et à forte remontée commerciale. Ce programme de fidélité bénéficie de retours très élevés par rapport aux supports classiques de marketing direct.

Le programme de fidélité compte aujourd’hui près 1.5 million de membres cyberacheteurs dont le profil très qualifié permet aux annonceurs de cibler leurs clients selon le sexe, l’âge, la situation géographique, le foyer, les critères sociaux-professionnels ou les centres d’intérêts. Mailorama affiche une audience de près de 5 millions de visiteurs uniques par mois :

Capture d’écran 2015-08-14 à 11.43.58

Capture d’écran 2015-08-14 à 11.44.05

Dans un contexte de ralentissement économique et de pouvoir d’achat difficile, Mailorama.fr propose également aux internautes des solutions de cash back afin de bénéficier gratuitement et sans engagement, d’offres promotionnelles et de réductions uniques auprès de plus de 200 partenaires marchands. Le programme sélectionne ainsi les meilleures offres du web et fidélise ses membres et cyberacheteurs en fonction de leurs centres d’intérêts et de leurs achats.

Parmi les innovations lancées par Mailorama en 2011, le lancement de Mailocash (www.mailocash.fr). Ce programme permet de détecter automatiquement les e-commerçants qui offrent la remise la plus importante sur un produit. Ce logiciel affiche également les codes promotion, les réductions, le cash-back ou encore les bonnes affaires du moment. L’installation est totalement gratuite et génère des revenus supplémentaires pour les internautes dès le premier achat.

Mailorama propose également des solutions autour de la mobilité avec notamment une extension de son programme de fidélité sur mobile via SMS ainsi qu’une offre autour des Smartphones (iPhone notamment). Ces solutions permettent aux annonceurs des actions de géomarketing (Web to Store) sur mesure. Elles permettent aussi la promotion et la mise en avant des Apps sur les Store concernés (AppStore) sur un modèle à la performance.

Parmi les clients et partenaires des programmes de fidélisation et des solutions de marketing direct : La Redoute, Yves Rocher, Orange, La Française des jeux, Fnac, Maison de Valerie, PMU, Bouygues Telecom, Mister Gooddeal, Voyages SNCF, Priceminister, etc..

Selon les commentaire lisibles sur internet de la part des utilisateurs, l’inscription est jugée très simple et rapide, très peu d’informations sont demandées et aucune ne semble être vérifiée, si ce n’est l’adresse e-mail (et l’adresse postale doit l’être lors de l’envoi du 1er chèque, si vous avez cumulé suffisamment d’euros sur votre compte…).

Capture d’écran 2015-08-14 à 11.44.32

On retrouve aussi un très classique système de parrainage de nouveaux membres qui fait gagner 0,50 € par filleul inscrit. En fonction de l’offre proposée par l’annonceur et du type de rémunération définit par la plateforme d’affiliation, Mailorama peut alors proposer plusieurs sortes de gains pour le membre, dont voici la liste :

  • une rémunération à le lecture de l’e-mail ou à la visite du site de l’annonceur (on est alors dans un modèle au CPC ou au CPM),
  • à l’action : participation à un jeu-concours, inscription à une newsletter, demande de devis, etc. (CPA),
  • un cash back à l’achat,
  • plus anecdotique : le cadeau offert à la commande (Les Éditions Atlas semblent les seuls à le proposer) ou le tirage au sort (pour Meetic).

La structure des gains pour le membre est simple :

  • 0,01 € pour chaque e-mail du type « rémunération à l’ouverture » ;
  • 0,02 € pour chaque e-mail du type « rémunération à la visite du site » ;
  • une somme variant généralement entre 0,10 €, 0,20 € par action (inscription, jeu-concours, demande de devis, mise en vente de produits, etc.) ;
  • un cash back lui aussi très variable : somme fixe pour le PMU ou la FDJ, pourcentage du panier pour la plupart des autres marchands, le mieux-disant étant Yves Rocher avec 26% de cash back.

Certains annonceurs fonctionnent exclusivement au cash back (Yves Rocher), d’autres mixent plusieurs modèles (cash back et CPC) comme Orange ou la Fnac. Les plus petits optent généralement pour un gain à la lecture de l’e-mail ou la visite du site.

Courant 2009, les offres semblaient être majoritairement tournées vers le cash back mais l’année 2010 semble avoir marqué un tournant dans la typologie des gains et les CPC, CPM et CPA ont fait un retour en force. De même les 0,02 € par visite semblent avoir laissé la place aux 0,01 € par lecture d’e-mail.

Selon le témoignage d’un utilisateur, les résultats d’une année de gains au terme d’une année de participation et 522 e-mails, 493 concernaient un « push » effectué pour un annonceur unique. Soit un peu moins de 10 e-mails par semaine sur une année par quelques dizaine de marques, les plus récurrentes étant La Française des Jeux (Loto, PMU, etc.), Orange, La Fnac, et Yves Rocher.

L’utilisateur a également reçu 22 «newsletters» contenant plusieurs messages publicitaires (généralement l’annonce de «l’arrivée» d’un nouvel annonceur et dans 99% des cas il s’agissait d’offres de cash back) ; le reste des e-mails reçus étant composé soit de messages de service (notification de gains), soit de publicités propres à Mailorama (lancement du site Textorama.fr, de la fan page Facebook, ces deux messages étant d’ailleurs rémunérés 0,02 €).

N’ayant pas effectué d’achat à travers les différentes offres de cash back proposées, les gains de l’utilisateur n’ont concerné que les ouvertures d’e-mails, visites de sites et participations à tout ce qui était gratuit (jeux-concours, inscriptions à des newsletters, etc.) et ne peuvent donc être représentatifs des gains moyens sur Mailorama.

Cependant, à 2,19 € les gains semblent correspondre au gain moyen par membre généralement constaté sur les sites vivant de revenus publicitaires. Les gains étant répartis comme suit :

Capture d’écran 2015-08-14 à 11.44.51

 

Ces revenus sont donc de 3 natures :

Capture d’écran 2015-08-14 à 11.45.03

Et générés par les médias suivants :

Capture d’écran 2015-08-14 à 11.45.15

Hors cash back, les gains ne sont pas suffisants pour retenir un membre, malgré l’ouverture systématique de tous les e-mails reçus sur 12 mois. Le seuil de paiement étant fixé à 20 €, il me faut près 10 ans pour percevoir cette somme.

La véritable source de revenus pour le membre réside donc dans le cash back, mais ce système n’est pas non plus efficace : il est rare de trouver la bonne offre au bon moment et il ne diffère en rien de ce que peuvent proposer les autres systèmes du marché (eBuyClub, Fabuleos, iGraal, etc.). L’achat est un acte occasionnel voire marginal pour certains produits et il est difficile de fidéliser le membre uniquement sur des perspectives lointaines de gains…

En tout état de cause, Mailorama fonctionne donc grâce à l’utilisation judicieuse des programmes d’affiliation (mais avec les contraintes qu’on leur connaît comme le problème de traçabilité des gains, la mauvaise foi des marchands, les problèmes d’implémentation technique, etc.) et surtout l’absence de contrainte ou d’effort à fournir pour le membre, si ce n’est ouvrir des e-mails sur un compte dédié au junk-mail.

Bien que le seul chiffre de 1400 offres de cashback disponibles sur son site internet permette de témoigner de son succès auprès des annonceurs, il n’en reste pas moins vrai que l’évolution de la structure financière de cette filiale du groupe Rentabiliweb dans les dernières années génère de nombreuses questions :

Capture d’écran 2015-08-14 à 11.45.38

Capture d’écran 2015-08-14 à 11.45.48

Capture d’écran 2015-08-14 à 11.45.58

Capture d’écran 2015-08-14 à 11.46.10

Capture d’écran 2015-08-14 à 11.46.23

Capture d’écran 2015-08-14 à 11.46.34

Capture d’écran 2015-08-14 à 11.46.43

Capture d’écran 2015-08-14 à 11.46.53

Capture d’écran 2015-08-14 à 11.47.05

Capture d’écran 2015-08-14 à 11.47.17

Capture d’écran 2015-08-14 à 11.47.29

 

email

About Jonathan Habersztrau

Fondateur du Site ControleTechniqueGratuit.com dédié à la collecte d'informations qualifiées sur l'automobile et les automobilistes à destination des professionnels des métiers de l'automobile. Expert en Marketing Digital et Vendor Relationship Management. Membre de la Fondation Internet Nouvelle Génération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *