KPI et Metrics pour emailing

Manuel de Survie de l’emailing Automobile

Dans l’automobile, lorsque vous envoyez un e-mailing, vous avez tout simplement 99,5% de chance de toucher quelqu’un qui n’est pas intéressé par un véhicule à un instant T. C’est tout simple : prenez le nombre de VN vendus tous les ans à particulier (900,000). Si l’on considère qu’un processus d’achat d’un VN dure 2 mois en moyenne, alors à un instant T, 150,000 clients achèteront un VN. Sur 30 millions de foyers, vous obtenez bien 99,5% de la population qui n’est pas concernée par votre message.

Dans le meilleur des cas, cet automobiliste que vous avez dérangé dans son quotidien au moyen d’un média interruptif (i.e qui vient interrompre le quotidien de l’automobiliste puisque ce dernier n’a pas sollicité votre message) ignorera votre message. Dans de moins bonnes circonstances, votre image de marque en pâtira auprès de ce dernier qui pourrait, à la longue, vous considérer comme une simple entreprise spameuse !

Mais plaçons nous dans le cas qui vous est le plus favorable et que votre image de marque reste intacte. Quand on sait que dans le meilleur des cas, seuls 20% de vos destinataires verront votre message, et que 99,5% d’entre eux ne sont pas concernés, votre fichier de 1000 contacts pseudo qualifiés acheté à grands frais vous permettra d’en exploiter le seul et unique consommateur intéressé qui vous lira.

Si tant est, bien évidemment, que vous ayez une part de marché conséquente et que le modèle mis en avant ait fait mouche. Vous comprendrez alors pourquoi Success Fee ne donne pas dans l’e-mailing de masse !

Mais si jamais vous étiez obligé, retenez toujours ces critères et mesures employés par les marketers des plus grands annonceurs américains pour segmenter les audiences de leurs e-mailings :

  • Données démographiques
  • Données géographiques
  • Indices de satisfaction clients
  • Données de clics sur les précédents e-mailings
  • Données sur la consommation, le taux de nourriture de besoins et le panier moyen (on peut certainement vous aider sur le sujet)
  • Fréquence d’achat et taux de conversion
  • Profitabilité du client sur l’ensemble du cycle (Customer Lifetime Value)
  • Fréquence d’interactions avec vos propres équipes
  • Comportement d’achat (Hirsorique de consommation)
  • Taux d’ouverture des précédents emailings
  • Source de l’acquisition du client
  • Analyse du comportement de l’internaute sur votre site (Consultez les fabricants de DMP – Data Management Platform – pour ce faire)
email

About Jonathan Habersztrau

Fondateur du Site ControleTechniqueGratuit.com dédié à la collecte d'informations qualifiées sur l'automobile et les automobilistes à destination des professionnels des métiers de l'automobile. Expert en Marketing Digital et Vendor Relationship Management. Membre de la Fondation Internet Nouvelle Génération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *