Controle Technqiue

Qu’est ce que le Contrôle Technique?

Ainsi que son nom l’indique, Controletechniquegratuit.com propose de générer des leads à partir des données du contrôle technique périodique des véhicules légers, obligatoire en France depuis le 1er janvier 1992 et réglementé par le Code de la Route et un arrêté du 18 juin 1991.

Tous les véhicules particuliers (VP), les véhicules utilitaires et les camping-cars dont le poids total autorisé en charge (PTAC) est inférieur ou égal à 3,5 tonnes, sont soumis à cette obligation qui doit être réalisée par un organisme agréé par l’État.

Le 1er contrôle doit être effectué dans les 6 mois qui précèdent la date du 4ème anniversaire de la 1ère mise en circulation du véhicule. Les suivants doivent être effectués tous les 2 ans.

En cas de revente, si le véhicule a plus de 4 ans, son propriétaire doit remettre à l’acquéreur, avant la conclusion du contrat de vente, la preuve du contrôle technique datant de moins de 6 mois.

Le contrôle technique concerne donc une majorité de véhicules en France étant donné que les véhicules de plus de 4 ans représentent une très large majorité du parc :

Age du parc contrôlé en France

 

À l’issue du contrôle technique périodique et lorsqu’une contre-visite n’est pas exigée, un procès-verbal est établi par le contrôleur agréé. Un procès-verbal de chaque contre-visite complémentaire est également dressé s’il y a lieu. Ceux-ci mentionnent notamment, la date du contrôle, l’identité du propriétaire, le kilométrage, les défauts constatés. Le contrôleur appose sur le certificat d’immatriculation, un timbre portant la lettre A si les défauts constatés ne justifient pas la contre-visite, la lettre S dans le cas contraire et indiquant la date limite de validité du visa.

Si certains défauts nécessitent une réparation, une contre-visite de vérification des travaux doit être effectuée dans les 2 mois qui suivent le contrôle technique initial.

La nécessité de cette contre-visite est mentionnée sur le procès-verbal de contrôle.

Seuls les points qui ont motivé la contre-visite sont revérifiés.

En cas de dépassement de ce délai de 2 mois, l’automobiliste doit procéder de nouveau à un contrôle technique périodique complet.

Sont soumis à obligation de réparation, les défauts constatés touchant notamment :

  • le système de freinage,
  • les pneus et leur fixation,
  • les dispositifs d’éclairage,
  • la pollution,
  • la suspension et les essieux,
  • la direction et les roues,
  • certains éléments de la carrosserie (exemples : fuite de réservoir, ouverture de portes impossible),
  • certains équipements de sécurité (exemples : rétroviseurs, avertisseur).

En 2013, les Contrôles Techniques portent sur 11 fonctions, comprenant 130 points de contrôle pouvant conduire à 435 défauts dont 191 sont soumis à l’obligation de Contre-Visite. Et ce taux de contre-visite est globalement constant :

Evolution du taux de contre visite

Et avec lui le besoin de réparation pour tous les autres acteurs de l’automobile. En 2013, ce sont 23 255 858 Contrôles Techniques (dont 16,206,632 visites initiales de Véhicules Particuliers et 2,463,190 Véhicules Utilitaires Légers) qui ont été réalisés en 2013 dans les 6130 installations de contrôle agréées au 31 décembre 
2013 réparties comme suit :

Taux de contre visite moyen par département

Pour obtenir leur agrément, les centres de contrôle technique peuvent développer un système qualité qui leur est propre ou bien adhérer à un réseau leur fournissant les éléments idoines pour ce faire.

Les parts de marché par réseau répartissent alors comme suit :

Part dd marché des réseaux de contrôle technique en France

email

About Jonathan Habersztrau

Fondateur du Site ControleTechniqueGratuit.com dédié à la collecte d'informations qualifiées sur l'automobile et les automobilistes à destination des professionnels des métiers de l'automobile. Expert en Marketing Digital et Vendor Relationship Management. Membre de la Fondation Internet Nouvelle Génération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *