Yesprofile

Yes Profile

Située à PARIS (75008), au 23 Rue Balzac, la société YES PROFILE est active depuis 2 ans. Cette société par actions simplifiée a vu le jour le 4 juillet 2011, suite à son enregistrement à Paris, sous l’immatriculation 533 057 782 et cette société est spécialisée dans le secteur d’activité du traitement de données, hébergement et activités connexes. Actuellement, le capital social de l’entreprise YES PROFILE est de 11 270,00 euros. M. Christian-Francois VIALA, né en 1965, en tant que président, est dirigeant de l’entreprise YES PROFILE.

Capture d’écran 2015-08-14 à 11.40.15

L’entreprise surfe sur le permission marketing ou marketing de permission. Il s’agit d’un type de marketing et publicité qui demande l’autorisation des personnes ciblées avant de leur envoyer un message, par opposition au spam ou le marketing de l’interruption, dont le plus pur exemple est une publicité télévisée qui va parler à une grande audience d’un sujet qui ne les intéresse absolument pas. Le grand paradoxe du Permission Marketing est qu’il nécessite souvent une interruption en première étape, avant de pouvoir créer une relation ou une discussion, d’où sa subtilité en tant que stratégie marketing.

On associe souvent le terme opt-in et le Permission Marketing car ils sont intimement liés, bien que le Permission Marketing soit relativement peu connu en France, contrairement aux pays anglo-saxons.

La finalité du permission marketing est d’inciter le client à entrer dans une relation timide et froide avec la marque ou produit, puis à accepter des niveaux croissants de permission, c’est-à-dire de consentement, via un programme de marketing relationnel ou de cybermarketing.

C’est un investissement dans la fidélisation de la clientèle sur le long terme, également basé sur le concept de part de client, par opposition à celui de part de marché. Cette technique marketing et publicitaire a pour objectif d’augmenter les taux de conversion, ainsi que la satisfaction des personnes ciblées en ne leur envoyant que des communications concernant des informations ou offres pertinentes, attendues et personnalisées.

L’entreprise propose aux internautes de prendre le contrôle sur votre profil, de contrôler la relation que vous souhaitez établir avec les marques.

Elle met en avant que des milliers d’entreprises collectent et vendent déjà les profils aux marques. La diffusion et l’utilisation des informations des internautes par une multitude de bases de données sont à l’origine des 15 à 150 spams qu’ils recoivent tous les jours dans leur boite mail. Le suivi de votre navigation entre plusieurs sites web ou l’apparition, par exemple, de bannières publicitaires qui s’adaptent à chacun de leurs mouvements sont rendus possibles par la vente de leurs profil à leur insu.

Yes Profile propose alors aux utilisateurs de mettre eux mêmes leurs informations à la location et de recevoir, s’ils le souhaitent, sur leur compte YES PROFILE 
des offres personnalisées de leurs marques.

Yes Profile a ainsi développé la première plateforme française qui permet un échange volontaire et ciblé entre la marque et le propriétaire au travers de la collecte des informations suivantes.

Si le taux d’ouverture doit être certainement bien plus élevé qu’avec un e-mailing traditionnel même bien ciblé, le passage à l’achat, la consultation d’un site ou même la lecture du message lui-même n’est en rien garanti et n’est pas intégré dans le coût de location a contrario d’un Google AdWords qui vend du clic contextuel ou des campagnes au CPA.

De plus, pour être réellement efficace et attirer justement les annonceurs, la masse critique de la base de données de Yes Profile devra dépasser les 100 000 inscrits qualifiés. Comment garantir une rémunération même minime à une audience qui se constitue à peine et qui de surcroit n’est pas encore qualifiée ? C’est le problème numéro 1 auquel devra s’atteler la société :

Capture d’écran 2015-08-14 à 11.40.28

En témoigne la faiblesse des revenus cumulés à l’occasion de la création d’un profil test :

Capture d’écran 2015-08-14 à 11.40.44

Après un mois, le Yes Profile test n’a généré que 0,5€ contre 11,68€ annoncés à la création du profile et contre plus de 140€ annoncés avant celle ci :

Capture d’écran 2015-08-14 à 11.41.40

Cette promesse non tenue fait alors l’objet de commentaires d’internautes déçus du concept :

Capture d’écran 2015-08-14 à 11.42.02

Sur la somme versée par l’annonceur, 65 % vont à l’internaute, tandis que Yes Profile prélève une commission de 35 %. Mais ces chiffres ne permettent pas encore à la société de présenter des résultats financiers probants :

Capture d’écran 2015-08-14 à 11.42.44

Capture d’écran 2015-08-14 à 11.43.12

Capture d’écran 2015-08-14 à 11.43.30

email

About Jonathan Habersztrau

Fondateur du Site ControleTechniqueGratuit.com dédié à la collecte d'informations qualifiées sur l'automobile et les automobilistes à destination des professionnels des métiers de l'automobile. Expert en Marketing Digital et Vendor Relationship Management. Membre de la Fondation Internet Nouvelle Génération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *